ORIENTATIONS DE L’ACHBT POUR LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE DANS LE CONTEXTE DE LA PANDEMIE COVID-19

March 26, 2020

Dans le contexte de pandémie de SARS-CoV19, l’Association de Chirurgie Hépato-Bilio-Pancréatique et deTransplantation (ACHBT) a été saisie par ses membres pour émettre des recommandations pour la prise en charge des malades en attente de transplantation hépatique. En effet, les équipes de transplantation hépatique s’interrogent sur l’impact que pourrait avoir cet acte de chirurgie majeure sur les équipes de réanimation et le plateau technique de leurs structures, et le risque que ferait courir une contamination du malade greffé face à celui de le voir quitter la liste d’attente du fait d’une aggravation de sa maladie ou de son décès.


Compte tenu de la diversité des situations dans les différents CHU qui pratiquent la greffe de foie, l’ACHBT a pensé qu’il n’était pas possible actuellement de proposer des recommandations applicables de la même manière dans tous les centres, mais rappelle :
- que chaque équipe de transplantation a le devoir de statuer sur sa politique de prise en charge des malades en attente de greffe dont elle a la charge,


- que ces éléments méritent d’être tracés sous la forme d'un courrier à la Direction Générale de son établissement ainsi qu’à l'Agence de la Biomédecine (l’ABM a implémenté un item « Covid-19 » dans le dossier Cristal du receveur),


- que la prudence voudrait que les receveurs soient testés avant la greffe si le délai le permet, et que si le test revient positif, mieux vaudrait ne pas réaliser la transplantation pour éviter la surmortalité observée chez les opérés infectés et ne pas exposer les équipes soignantes en charge du malade,


- que si pour des raisons logistiques le test revenait positif après le début de la greffe, il faudrait que le malade soit évidemment orienté vers une unité Covid-19+ en postopératoire,


- que la prudence voudrait qu'on ne greffe que les malades les plus graves, c'est à dire ceux pour qui le risque de décès en liste d’attente dans les 3 mois à venir apparait supérieur à celui que ferait courir une contamination par le Covid-19,


- que le receveur doit être informé de la balance risques/bénéfices dans ce contexte particulier.

 

 

Karim BOUDJEMA (Président ACHBT)

René ADAM (Président d'honneur ACHBT)

Mickaël LESURTEL (Sécrétaire Général ACHBT)

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Dissection 006, juin 2020 : ​​​Effect of surgical delay on survival outcomes in patients undergoing curative resection for primary hepatocellular carc...

June 11, 2020

1/3
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive